Quand le foot s’invite dans les villas

Dans cette partie de la ville, mise à l’écart, un peu plus de 7000 personnes réside dans la Villa Miseria. En Argentine, le foot est considéré comme une vraie religion. Ici, le foot est utilisé pour instaurer une dynamique culturelle et artistique, dans une frange industrielle cachant la Villa Miseria.

Il est donc, important, de permettre à la population n’ayant pas les moyens de se déplacer, voir un match à la Bombonera (une place coûte entre 90 et 115 euros), de regarder un match et de partager cette passion nationale.

L’implantation du projet s’effectue entre une ligne de tram, nouvellement créée et la réhabilitation du tram train d’un autre côté, avec deux arrêts proche du site.