L’avenue Lajarrige et la petite Gare, deux figures emblématiques lui tournent le dos


La Baule-les-Pins s’est développé à partir de l’arrivée du train en 1826. La gare qui a été conservée jusque là en est le symbole. L’avenue Lajarrige relie le remblais avec cette gare en une ligne droite, perpendiculaire à la mer. C’est un axe majeur de la commune, mais qui vient s’arrêter aux pieds de la dune, au niveau de la gare. Ces deux éléments seront les accroches principales de notre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *