Souvent délaissé, le péri-urbain accueille aujourd’hui plusieurs projets culturels qui viennent alors renforcer l’attrait de cette ligne 73 et ces nouvelles polarités. La danse, la musique, le sport et l’art viennent se décliner, jouer sur cette tangente de Basse-Indre au Cardo et amorcer un développement qui pourrait se prolonger à travers les chemins pédestres amorcés et autres mobilités…