L’estacade Lajarrige revisite le passé pour rêver au présent


La Baule, c’est aussi une baie aux dimensions extraordinaires, comme une scène ouverte ou un amphithéâtre naturel. Mais pour quels spectacles ? Il y a 50 ans, la plage était encore le stade de compétitions sportives, le circuit de courses de voitures et la baie le théâtre des régates… Le spectacle du quotidien et de l’exceptionnel prenait place sur cette plage avec des balades à cheval, des compétitions en tout genre, des estacades pour pêcher et se promener… Des usages pour la plupart disparus aujourd’hui, et pour certains interdits.

L’estacade est un ouvrage symbolisant l’histoire balnéaire. Dénommée « Lajarrige » à La-Baule-les-Pins celle-ci se trouve dans la continuité de l’avenue principale. Grâce à la nouvelle descente douce, nous pouvons maintenant apercevoir l’océan lorsque nous nous dirigeons vers la plage. L’idée est de retranscrire l’atmosphère de l’ancienne époque avec les activités balnéaires. A l’échelle urbaine l’estacade mesure 500 m et créée ainsi un équilibre avec la dune.

Vue sur la mer de l’avenue Lajarrige

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *