Un amer dans le paysage


Le bâtiment est un signal dans le paysage. Il ponctue une ballade horizontale le long des folies du Piatin. Depuis le port on distingue une structure échevelée, un amer. Elle mobilise l’imaginaire des palafittes et des cités lacustres. Elle cultive une part de rêve et épaissit encore le seuil du marais. Il faut s’en rapprocher doucement pour en comprendre la composition et en saisir les formes changeantes. La ballade qui y mène se fait par le ponton. Une centaine de mètres avant l’arrivée sur site, le sol se déforme et monte, léger surplomb sur l’observatoire avant une redescente vers le niveau de sol.

Précédent / Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *