Révéler le site dans le grand territoire


Le projet a comme objectif de mettre en valeur le paysage de la baie et de rendre accessible à un large public la vue depuis la baie vers le front de mer. Grâce à sa situation géographique, le projet pourrait aussi permettre d’appréhender le grand territoire et ses points de repère particuliers : la dune, le golf, la Brière.

À une échelle territoriale limitée aux premiers trois sites de (de Sud à Nord) le projet sur la baie de La Baule représente le point finale d’un nouveau axe qu’unit circulation « douce » (vélos, piétons, chevaux) et circulation électrique « du futur ». Les projets de l’Aérodrome, de la Dune et finalement de la plage vont s’installer l’un après l’autre, comme points focaux long de cette route.

Décomposition du territoire

En commençant par la tour de contrôle de l’air et de la terre, qui est comme un phare de l’arrière-pays par rapport à la mer, on traverse la faille de la Dune d’Escoublac et on arrive en ville. À signaler la baie de 9 km, les trois tours d’Horizon s’ouvrant vers le Remblai. Au bout de l’avenue Lajarrige les voitures électriques cèdent la place aux piétons. Ceux-ci descendent sur la plage pour reprendre le long axe par une estacade qui termine avec une île offshore et sa grande Roue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *