Une baie mouvante : submersion et recul à l’Horizon 2100


L’intervention sur le site doit permettre de mettre en évidence l’omniprésence de l’eau et les évolutions de celle-ci au cours du temps afin de sensibiliser la population à la future montée des eaux. Le principe régulateur des marées à La Baule se fonde sur l’idée de “faire avec” l’eau, en rendent un élément naturel et souvent incontrôlable une ressource favorable et amie de l’homme.

La volonté de prévention et de prise de conscience s’accompagne d’une gestion occasionnelle de la submersion, dans l’hypothèse que la montée des eaux se fera de manière progressive, jusqu’à l’Horizon 2100, envahissant le site pendant une courte période avant que la mer ne recule à nouveau pour revenir plus tard. Le projet urbain propose de prendre en compte le scénario de montée des eaux due au réchauffement climatique. Le projet urbain propose de prendre en compte le scénario de montée des eaux due au réchauffement climatique. Le remblai est aujourd’hui perçu comme un barrage, une protection contre une éventuelle submersion. Le projet propose au contraire de créer des singularités réparties tout au long des 9km. Celles‑ci sont des points de fragilité par lesquels l’eau peut pénétrer jusqu’à la contre-allée, où elle est stockée dans des bassins de rétention sous la route.

Ces bassins de rétention sont quant à eux intégrés au schéma de mobilité et constituent des poches de stationnement souterraines, évacuées lorsque l’eau vient remplir les bassins. Certains bassins sont également utilisés comme espaces de plantation pour la pépinière ou espaces de jeux pour le quartier et se remplissent en cas de montée des eaux.

Système de rétention des eaux: situation projectuelle, submersion occasionnelle, recul

À la fois projet d’aménagement et volonté de ménager le caractère naturel du site, ce système permet de sensibiliser la population en lui faisant prendre conscience du phénomène, de son impact sur l’espace public et de son évolution dans le temps.

En lien avec la gestion de l’eau, l’intention à la renaturation a pour objectif de recréer un lien entre l’homme et la nature, en jouant notamment avec les temporalités des marées pour générer des usages différenciés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *