Au détroit d’Atlantis

Dans ce «paysage automobile», il est assez étonnant de constater la grande proximité de territoires végétalisés, comme le cours Hermeland, espace urbain paysager et axe fédérateur des quartiers, qui s’étend du nord au sud de Saint Herblain. Au niveau d’Atlantis, la continuité paysagère de ce cours est rompue par l’étendue de places de stationnement.

L’attention se porte donc à la requalification de l’espace central de parking conjointement au traitement de la traversée végétale Nord Sud. Il s’agit alors de libérer la surface de parking pour créer un espace public praticable et événementiel jouant sur les temporalités du lieu. Pour obtenir ce résultat on propose des parcours qui montent et descendent une nouvelle colline qui se fait pièce paysagère et accueil differents fonctions.

Par Anaëlle. 8h30. Descendre au terminus de la ligne 73 et rechercher un objectif, une fin à ce trajet qui n’en a pourtant pas. Comme ceux qui se ...

En savoir plus

Récit : La Boite Noire

De l'analyse de cette polarité sont issus plusieurs projets :