Vigny Strip, Vigny Village

gif
Vigny est une commune centrale au Vexin, elle est composée de deux noyaux anciens : le village de Vigny et son château, situés dans la Vallée de l’Aubette, et le Bord’haut de Vigny, hameau linéaire implanté le long de l’ancienne RN14, sur le rebord du plateau.

PROJETS ARCHI

Un axe vers la mer

Depuis l’Antiquité, Paris (Lutecia) et Rouen (Rotomagus) sont reliées par des voies qui franchissent l’Oise à Pontoise et courent dans le Vexin français jusqu’à Saint-Clair-sur-Epte. L’une porte le nom d’un célèbre dictateur romain : la Chaussée Jules César.

04

La chaussée Jules César – un axe historique vers la mèr

Bien que sa vocation principale soit la circulation rapide des armées romaines, elle n’en était pas moins un axe stratégique de transport de marchandises entre la capitale et la mer. Cette voie était l’axe de développement de l’habitat antique.

Au Moyen-Age, l’axe de circulation s’est déplacé sur le tracé de l’ancienne N14 et le développement des villages s’est concentré dans les vallées, proche de la force hydraulique.

WEB_CHEMIN_47074_1350654876

Restitution de la chaussée Jules César

La D14 – une route nationale

Parallèlement à l’axe antique, on construit donc un axe de transport majeur pour accéder à Rouen puis à la mer. Route impériale de seconde classe sous Napoléon 1er, l’actuelle D14, alors Route 15, garde une grande importance pour rejoindre la Manche.

03

Aujourd’hui, on pourrait croire que la construction parallèle de l’A13 dans la vallée de la Seine a fortement désengorgé la D14 mais on constate que la fréquentation des 2 voies rapides est quasiment équivalente à l’approche de Paris.

L’enjeu est de conforter l’importance historique et la valeur d’axe économique en renforçant son efficacité de desserte du territoire tout en diminuant les effets néfastes d’une circulation trop dense. (Photos de la D14)

strip4-2

La D14 et château d’eau de Vigny visible

strip2-2

…et pendant la nuit

Les PNR d’Ile de France

Dans la région de grand Paris, il y a 4 PNR existants et 2 PNR en projet. Ils occupent une place importante pour le territoire du Grand Paris.

Les PNR ne sont pas des parcs fermés dénués d’activités humaines. Au contraire, leurs positions proches de l’agglomération parisienne et leur accessibilité facile par la route, leur confère une attractivité économique et résidentielle indéniable. Ils sont donc sujet à une pression foncière considérable.

Les PNR d’Ile de France et leur grandes routes de traverse

Le PNR du Vexin français

Les terres agricoles constituent 70% du territoire du Vexin. 80% des cultures sont des grandes cultures céréalières destinées à l’export. (Photos du plateau agricole)

L’absence de diversité des plantes cultivées, ajoutée à l’utilisation massive des pesticides entraîne un appauvrissement des terres. En considérant la terre comme un bien commun, il parait indispensable d’agir pour la régénérer et protéger.

plateau

Le plateau agricole, mars 2014

Le PNR du Vexin Français se situe entre deux bassins d’emplois importants: l’agglomération parisienne évidemment, dont Cergy est la polarité la plus proche, et l’agglomération de Rouen. Cette situation géographique intermédiaire est porteuse d’un potentiel économique aujourd’hui peu exploité.

village

Une vue sur Vigny, mars 2014

L’enjeu ici est de rendre possible le développement économique du territoire tout en protégeant ses patrimoines paysagers (sols agricoles et sites naturels) et architecturaux (monuments, villages). Il s’agit donc d’arriver à maîtriser l’urbanisation tout en permettant l’installation d’entreprises sur le territoire du Vexin.

strip1

La D14 et la zone d’activité à Magny-en-Vexin, mars 2014

Concentration du développement pour protéger le territoire

protection

Concentrer le développement d’activités le long de la D14 permet à la fois de limiter le mitage des nouvelles installations sur la campagne et à la fois de développer de l’économie locale sur le territoire du Vexin.

strip3

La zone d’activité à Vigny vue depuis la route, mars 2014

L’encombrement de la D14 aux heures de pointes, dû en grande partie à la concentration des emplois à Cergy et Paris, pourrait diminuer. Cela serait profitable pour la qualité de vie des actifs Vexinois, souvent condamnés à effectuer de longs et pénibles trajets en voiture pour rejoindre leur lieu de travail.

IMG_0826

Le bouchon sur la D14, mars 2014 (soir vers 18 heures)

Le terme « STRIP »

las-vegas

« Le Las Vegas Strip (ou simplement le Strip, littéralement la bande) est une portion de 6,7 km de la partie Sud du Las Vegas Boulevard, situé en partie à Las Vegas, aux États-Unis. Nombre des plus grands hôtels, casinos et centres de villégiature du monde sont situés sur le Strip. »

Le Strip projet

Notre projet va réinterpréter le modèle de Las Vegas Strip sur la D14. L’idée principale est de dessiner un « Strip » qui liera des nouvelles zones d’activités le long de la D14, de créer des lieux de travail attractifs et facilement accessibles afin que la route devienne une polarité urbaine et non plus seulement une infrastructure.

En parallèle du développement du strip économique, et face au constat d’une agriculture intensive ultra dépendante, le projet est d’expérimenter une nouvelle forme d’agriculture capable de convaincre de son intérêt écologique et économique, le long de la D14. (Details du bocage industriel)

17

Strip économique

18

Strip agricole

L’agriculture et le bâtiment (deux secteurs bien développés sur le territoire du PNR) sont les plus gros producteurs de déchets en France. Maintenant au PNR, ils sont exportés à l’extérieur du Vexin pour être revalorisés.

En profitant du développement du strip, le projet relocalise la filière de valorisation de ces déchets, dans le but d’y trouver une plus-value écologique (compost à partir des déchets agricoles, chauffage urbain à partir de l’incinération des déchets non recyclables) et économique (filière de métaux et plastiques recyclés à mettre en relation avec les usines automobiles de la Vallée de la Seine.)

Les zones d’activités ont chacune un thème dominant mais elles ne sont pas hyper-spécialisées.

21

Programme sur l’échelle territoriale

Une maillage multimobilité

La mise en place d’un bus à haut niveau de service (BHNS), circulant sur une voie lui étant réservée aux heures de pointe, permettra de diminuer la circulation et surtout un accès facile et rapide aux nouvelles zones d’activités situées à la proximité directe de ses arrêts.

Un bus en site propre sur la D14

Ce bus permettra aux personnes n’ayant pas les moyens de se déplacer en voiture (jeunes et personnes âgées notamment) d’accéder rapidement aux services et loisirs urbains, mais également aux citadins et touristes d’accéder au coeur du Parc du Vexin, à la manière du Baladobus déjà en service depuis plusieurs années.

10

Bus en site propre – un exemple chinois

En complément de ce transport collectif, un réseau de voitures et vélos électriques en location (courte ou longue durée), associés à des bornes de recharge installées sur le territoire du Vexin viendra compléter l’offre de mobilités alternatives. L’accessibilité piétonne aux strip sera assurée par la prolongation du réseaux de chemins déjà développé.

Un réseau de location des vélos et des itinéraires cyclables existants

08

Maillage des bornes de recharge des véhicules électriques

Une maillage multimobilité

Vigny

Vigny est une commune centrale au Vexin comptant 1 081 habitants. Elle est composée de deux noyaux anciens : le village de Vigny et son château, situés dans la Vallée de l’Aubette, et le Bord’haut de Vigny, hameau linéaire implanté le long de l’ancienne RN14, sur le rebord du plateau. (Photos de Vigny)

vue-arienne2

État actuel de Vigny

Plan masse

La construction du projet s’est concentrée sur Vigny Strip.

Plan masse

 

Deux principes d’aménagement urbains pour agrandir les zones d’activités:

  • architecture/infrastructure, tendue en fuseaux le long de la route et directement accessible depuis les arrêts de bus en site propre
  • architecture plus fragmentée, implantée perpendiculairement à la route et desservie par des contre-allées parallèles à la route

Concept du muscle de la route

 

Des contres-allées permettent de désservir les activités vite tout en évitant coeur du village du Bord’haut.

La D14 est une barrière presque infranchissable. Pourtant, les relations entre Vigny et Le Bord’haut de Vigny sont nombreuses, notamment depuis l’installation du collège au Bord’Haut. Le projet propose de conserver le passage souterrain (le plus large) à hauteur de la route d’Us mais de changer complètement le deuxième près du collège.

Circulation et franchissement

Route en tranchée

On propose de creuser la route pour permettre de construire un franchissement qui enjambe la D14. Ainsi, par un large pont prolongé par des chemins on peut y traverser aisément.

Creusement de la route – création du franchissement

 

L’abaissement de la position de la route en tranchée permet aussi de dégager la vue en abattant le mur anit-bruit. Situé sur le rebord du plateau, on peut alors jouir d’une magnifique ouverture sur le paysage.

30

Creusement de la route – ouverture sur le paysage

IMG_9438

Vue depuis le Bord’haut de Vigny, mars 2014

Programme

Le secteur que nous avons développé à une échelle plus précise se situe autour du franchissement construit sur la D14. Surmonté d’une large esplanade qui s’ouvre sur le paysage, il articule la route, désormais pratiquée par le BHNS, l’accès au Bord’haut et particulièrement au collège, et la descente au village de Vigny.

Le premier projet propose des services et des équipements profitables aux usagers de la ZA.

Le centre de tri des déchets est agrandi et diversifié, la nouvelle partie du tri des déchets du bâtiment est associé à une Plateforme de l’Éco-construction.

Le long de la route, on implante une filière industrielle de production de compost destiné à régénérer les terres de la frange expérimentale d’agro-écologie de la D14, associé à une pépinière.

schema-programme2

Programme

Étapes du projet

Étape 1 : Mise en place du TCSP – Arrêt Vigny Château

  • parking multimodal
  • pépinière
  • tour d’observation
  • office de tourisme

Étape 2 : Réinvestissement des halles industrielles

  • extension du centre de tri – déchets du bâti et déchets organiques
  • brocante – vente directe des matériaux de récupération
  • halles de fabrication des agricomatériaux
  • halles des artisans

Étape 3: Franchissement – Arrêt Vigny Château d’eau

  • route en tranchée
  • place/escalade au dessus de la route
  • centre routier – pôle multimodal, services aux entreprises et automobilistes
  • fabrique de compost
  • centre d’éco-contruction

Étape 4: Extention de la ZA dans l’ouest

Cliquez sur l’image pour les étapes en détail